août

17

Bonjour,

Si vous cherchez un médecin fédéral près de chez nous pour la rentrée, c’est ici: http://www.cibpl.fr/fr/medecins-federaux.aspx

Avertissement : La FFESSM conseille aux membres et licenciés de privilégier, chaque fois que possible, le recours à un médecin fédéral et ce, même dans le cas où le certificat de non contre-indication peut être délivré par tout médecin. Ou médecin spécialisé en médecine physique (rééducation fonctionnelle).

Rappel Annexe 2 : Règlement Interieur : Préconisation de la pratique de la Plongée sous-marine

Mesures prises en application du code du sport (www.legifrance.gouv.fr)

  • « […] Les fédérations sportives peuvent, selon une fréquence qu’elles définissent, demander pour une nouvelle délivrance de licence la présentation d’un certificat médical » (art. L231-2-2 du code du sport).
  • L’examen médical pour la délivrance d’une première licence doit être « approfondi et spécifique » (art. A231-1).
  • Tout établissement d’APS (club, structure commerciale) peut définir des règles plus strictes (durée de validité, qualification du médecin, …) que celles établies par son organisme d’affiliation ou d’agrément. Il faut alors en informer les pratiquants. En toute logique, les clubs associatifs doivent prévoir ces conditions particulières dans leur règlement intérieur.
  • En dehors des fédérations (FFESSM, FSGT), le certificat médical n’est pas obligatoire mais toutes les organisations françaises le conseillent.
  • Les dispositions visant à supprimer l’exigence de certificat médical en milieu scolaire ne s’appliquent pas à la plongée au sein des établissements d’APS (clubs, centres) pour lesquels seul le code du sport s’applique.
  • Le coût de la visite médicale pour la délivrance du certificat est un acte de médecine préventive non pris en charge par la sécurité sociale.

Aidememoire_certifmed

Ci-dessous vous trouverez Liste des contre-indications à la plongée en scaphandre autonome qui est indicative et non exhaustive :

  • Certaines maladies pulmonaires : Insuffisance respiratoire, asthme (une évaluation de la fonction respiratoire est indispensable car l’inhalation d’air froid et sec associé à l’hyperventilation lors de la descente peut provoquer une crise d’asthme et d’autre part, il est impossible d’inhaler un médicament au fond de l’eau.).
  • Certaines pathologies oculaires (rétine, papille..).
  • Certaines maladies cardiaques (Insuffisance cardiaque, cardiopathie congénitale…).
  • Certaines maladies neurologiques comme l’épilepsie par exemple.
  • Certaines maladies dermatologiques.
  • Certaines maladies psychiatriques.
  • Diabète mal équilibré…

 

Share Button
Flux RS Commentaire

Pas de Réponses ()



Le texte HTML est OK

ou, répondre à ce commentaire par le flux rss commentaire.